L'accès

La rénovation intégrale du refuge permet de vous accueillir dans les meilleures conditions.

D’Arvieux (1550m) : 3h sont nécessaire pour cette montée en vallon coté nord. Moitié en forêt de mélèzes, et moitié à découvert. En juillet, les rhododendrons en fleurs colorent de rouge cet itinéraire . Arrivé au Col de Furfande (2500m), on aperçoit le refuge à 15mn.
Du parking du Queyron (1950m) : 2h sur un très beau sentier coté sud-Est. Pour 1/3 en balcon sentant bon les pins et la résine, puis 1/3 dans un vallon étroit qui progresse en lacets pour déboucher sur l’alpage, et 1/3 en faux plat jusqu’au refuge. C’est l’itinéraire le plus court, idéal pour la découverte en famille.
De Villargaudin (1600m), ajouter 1h dans une belle forêt de mélèzes avant d’arriver au Queyron.
Des Escoyères (1600m) , le sentier rejoint le précédent par le sud avec un peu plus de dénivellé (2OOm) et une route impressionnante de 31 lacets très serrés….
De Montdauphin par le Col Garnier : S’avancer si possible jusqu’au hameau de Gros (1400m).
De là, 5h de grimpette dans une pinède puis la prairie jusqu’au col Garnier (2280m) qui débouche dans l’alpage de Furfande par le Sud-Ouest. Traverser tout l’alpage à flan pour atteindre le refuge .
De Montdauphin par les Col de Moussière et Saint-Antoine : S’avancer si possible jusqu’à la cabane forestière de Bois Durat (1560m). Prévoir 7h pour ce très bel itinéraire qui s’élève dans la forêt au bord du pittoresque ravin hérissé des « demoiselles du Merdanel ». A la sortie de la forêt une vue spectaculaire sur tout le massif des Ecrins s’offre à nous. Au col de Moussière (2352m), on descend sur le lac du Lauzet (2200m) et l’on remonte au Col St. Antoine (2458m) pour déboucher dans l’alpage de furfande, rejoindre le sentier qui arrive du Col Garnier et traverser tout l’alpage à flan jusqu’au refuge .

Réalisation : laforgegrafic.net - Gwen Coffy